TOUS RESPONSABLES N°2

Publié le par David Evariste Song Matha

TOUJOURS JOYEUX

TOUJOURS JOYEUX

Chers amis, j'ai à nouveau le plaisir de vous partager la suite du message intitulé "tous responsables", reçu le 05 octobre 2015 à l'église protestante évangélique Matthania de Corbeil-Essonne par le Pasteur Claude MISSIDIMBAZI. Je vous le recommande vivement, une preuve de l'amour que je vous porte.

1 Thessaloniciens 5/12-22

La Bible est la parole de DIEU qui doit nous instruire dans sa volonté. Et notre attitude face à cette volonté doit consister à nous soumettre. Nous devons accepter ces règles. Ces dernières sont universelles et permettent d’identifier un chrétien partout sur terre. Si nous voulons que notre église aille de l’avant nous devons accepter ces principes, recommandations et avertissements. Tout chrétien doit être habité de l’ambition de plaire au Seigneur. Lorsqu’on accepte d’avoir JESUS comme Seigneur et Sauveur, on acquière la responsabilité de promouvoir le royaume des cieux sur terre, de contribuer à construire l’église de Jésus-Christ. Cette responsabilité répond à plusieurs règles. Nous en avons parcouru plusieurs dans la première partie de ce message. Cette seconde partie parlera des responsabilités que nous avons à l’égard de DIEU.

Les versets 16 à 18 nous rappellent que nous sommes responsables de notre vie intérieure, de notre comportement à l’égard de DIEU. « Soyez toujours dans la joie. Priez sans cesse. Remerciez Dieu en toute circonstance : telle est pour vous la volonté que Dieu a exprimée en Jésus-Christ. »

TOUS RESPONSABLES N°2

TOUJOURS JOYEUX

Notre vie chrétienne doit être vécue dans une atmosphère de joie, de prière et de gratitude continuelle envers DIEU. Dans notre église locale soyons toujours dans la joie. Et dans une autre version, montrons toujours un visage riant. Dans cette section de texte (versets 16 à 18), tous les verbes sont utilisés à l’impératif, montrant que ce sont des ordres. Chaque verbe est au temps présent, ce qui signifie en grec un temps continu, répété, une habitude. Tous les chrétiens doivent toujours être dans la joie. Cela implique l’idée d’être parfaitement heureux. Cela fait écho à une exhortation se trouvant dans le Psaume 32/11 « Justes, réjouissez-vous en l'Eternel et soyez dans l'allégresse! Poussez des cris de joie, vous tous qui avez le cœur droit ! » (Version Segond 21). JESUS est le modèle parfait du joyeux. Ainsi dans Luc 10/21 il est dit que: « Jésus fut transporté de joie par le Saint-Esprit » en voyant que les voies de DIEU conduisaient beaucoup de ses enfants dans la gloire. On dira également de lui que c’était un homme qui aimait la bonne chair et qui volontiers se mettait à table avec les publicains. La Bible regorge d’autres exemples de personnages exprimant leur joie, comme Néhémie. Ainsi dans Néhémie 8/10 il dit « Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l'Eternel sera votre force. » Autrement dit lorsque DIEU est notre tout, nous sommes dans la joie. Paul était un homme joyeux. Et malgré toutes les difficultés, les épreuves qu’il a subit durant sa vie, il n’a pas hésité bien qu’étant en prison, à inviter ceux de ses frères qui pourtant étaient libres, à toujours demeurer dans la joie (1 Thessaloniciens 5/16). Paul avait compris, qu’il ne fallait pas être victime des soucis et des circonstances de la vie, mais puiser en JESUS sa joie. C’est pour cela qu’il écrit dans 2 Corinthiens 6/10 «on nous croit affligés, et nous sommes toujours joyeux ». Cette joie ne découle pas des bienfaits matériels, mais elle tire sa force de la communion avec DIEU. La joie est aussi un fruit de l’Esprit (Galates 5/22), et le chrétien se caractérise par cette joie. Cette joie est permanente, elle ne doit pas dépendre des choses, des circonstances ou des gens. La joie est au cœur du message évangélique et il y a plusieurs motifs pour un chrétien d’être joyeux. Paul en énumère plusieurs :

  • Il est joyeux lorsque les gens s’aiment, Philémon 7 : « Car, mon frère, ton amour nous a donné une grande joie et une grande consolation, en ce que tu as réjoui les entrailles des Saints. » (Version d’Ostervald)
  • Il est joyeux lorsque le peuple de DIEU obéit au Seigneur, Romains 16/19 « Votre obéissance est connue de tous et cela me remplit de joie, mais je désire que vous sachiez discerner le bien et que vous soyez incorruptibles à l'égard du mal. »

Nous avons aussi des motifs de joie terrestres : Nous devons nous réjouir lorsque certains d’entre nous sont en bonne santé, ont du travail, un logement, des amis, aiment la nature, ont des loisirs, ….réjouissons-nous d’avoir ces privilèges. Mais ayons aussi des motifs spirituels de joie : le salut offert par DIEU, l’amour de DIEU pour nous, nos noms inscrits dans le livre de vie (Luc 10/20), le fait que l’église que le Seigneur bâtit avance et que les portes de l’enfer ne prévaudront nullement contre elle.

Nous sommes prompts à établir la liste de ce qui ne va pas bien dans nos vies, mais la Bible nous demande d’être toujours joyeux. Certains se plaindront d’être malades, cependant l’attitude chrétienne doit consister même dans cet état de maladie à se réjouir. Oui, se réjouir non pas de la maladie, mais se réjouir « dans le Seigneur ». En d’autre terme, être tellement centré sur le Christ de telle manière que nos souffrances physiques n’accaparent pas toute notre attention.

PRIER SANS CESSE

Notre vie chrétienne doit être menée dans une atmosphère de joie, mais également de prière et de gratitude permanente envers DIEU. Les versets 17-19 nous recommandent de « prier sans cesse », et la prière a une grande place dans la Bible. La prière est une nécessité, et tous les hommes et saints ont pris le temps de prier. JESUS notre modèle était un homme de prière, Marc 1/35 «Le lendemain, bien avant l'aube, en pleine nuit, il se leva et sortit. Il alla dans un lieu désert pour y prier». Luc 6/12 «Vers cette même époque, Jésus se retira sur une colline pour prier. Il passa toute la nuit à prier Dieu», montre bien que le Seigneur était capable de consacrer toute une nuit à la prière. Ces passages doivent nous interpeller, car nous avons notre Seigneur qui est 100% saint, remplit dès le sein de sa mère du Saint-Esprit, qui communie avec son Père DIEU, mais qui prend le temps de prier. Lorsqu’on est amoureux on aime la compagnie de celui qu’on aime. JESUS prend du temps pour prier parce qu’il aime son Père, et parce qu’il veut recevoir de lui des instructions afin que le nom de DIEU soit glorifié. S’il l’a fait lui le Seigneur, nous aussi nous devons le faire, car nous sommes environnés de forces et de circonstances adverses. Nous devons individuellement prier, mais également le faire dans la communauté. Prions sans cesse, sans relâche, parce que les temps sont difficiles, parce que DIEU aime entendre nos prières et contempler notre persévérance. Ainsi nous pourrons être en phase avec ses pensées et collaborer à son œuvre. Nous ne ferons jamais avancer l’œuvre de DIEU sans la prière. Et quel que soit les dons que l’on possède, sans la prière l’on est sec, pauvre, et inutile. Lorsque l’on prie, on entre dans la présence de DIEU, et dans celle-ci il nous communique sa pensée, sa force, sa capacité. Si tu veux voir des choses du monde surnaturel, tu dois apprendre à prier, à jeuner, cela doit devenir pour toi un style de vie. De plus dans la hiérarchie des sujets de prière aussi bien en singleton qu’en famille, d’abord pour l’église (votre ministère local), ensuite pour les autres assemblées, pour vos frères et sœurs dans la foi et en dernière position pour vous-même. Chaque fois que vous mettrez l’intérêt des autres avant le vôtre, DIEU vous bénira. Chacun doit avoir un temps seul de prière avec son DIEU. Lorsque tu veux adresser des prières à DIEU en ta faveur, débute à l’image de Matthieu 6/9 par des sujets de prière en faveur de l’œuvre du Seigneur: «Notre Père, toi qui es dans les cieux, que tu sois reconnu pour Dieu, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite, et tout cela, sur la terre comme au ciel.» Puis tu peux formuler des sujets en ta faveur.

GRATITUDE

GRATITUDE

RENDEZ GRÂCE EN TOUTES CHOSES

Le chrétien doit être sans cesse reconnaissant, car il s’agit de la volonté de son DIEU dans le Christ-Jésus. Toujours et en tout temps nous devons rendre grâce. Ainsi rendre grâce est un devoir pour le chrétien. En effet l’ingratitude est un péché. Les circonstances peuvent être difficiles, exceptionnelle, mais le chrétien même dans ces circonstances doit rendre grâce. Il ne s’agit pas de se réjouir de la souffrance que génère la circonstance difficile, mais on rend grâce parce que derrière chaque circonstance le maître souverain dirige tout. DIEU orchestre tout. Tout évènement est providentiel et dans la vie du croyant rien n’arrive par hasard, tout a un sens et un but compréhensible avec le temps. Rendre grâce en toute circonstance est la marque du chrétien authentique qui a pris conscience que DIEU est le parfait donateur, et qui reconnait dernière chaque temps la main de son DIEU. La véritable reconnaissance découle d’une union avec le Seigneur. En tant que chrétien, je prends conscience de tous les bienfaits du Seigneur, et de mon héritage spirituel, ce qui me rend débordant de reconnaissance. Ainsi je suis heureux de savoir que DIEU a pardonné mes péchés par exemple. Je fais une liste de tous les motifs de reconnaissance, et si j’en manque le Psaume 103 est là pour m’aider. Lorsqu’on est reconnaissant on déclare publiquement sa foi, il s’agit d’une véritable confession. L’action de grâce est une affaire de foi et de témoignage. En témoignant aux autres sa reconnaissance envers le Seigneur, on suscite en eux le désir de faire confiance en DIEU. Même lorsque l’église locale traverse des moments difficiles, nous devons rendre grâce à DIEU, parce qu’il prépare quelque chose, il sait ce qu’il fait, et agira toujours en son temps. Que cette attitude de reconnaissance soit la nôtre en tout temps et lieu. Ainsi lorsque nous nous promenons et observons la nature, remercions le Seigneur. Remercions le Seigneur pour les progrès de la médecine, et des facilités qu’offrent la modernité et les avancées technologiques.

TOUS RESPONSABLES N°2

Dans les versets 19 à 22, Paul nous donne cinq conseils pouvant affecter notre relation avec le Saint Esprit dans le culte publique. Il s’agit ici de la responsabilité de la communauté envers L’Esprit-Saint. Il est écrit ceci dans la version Darby « N'éteignez pas l'Esprit; ne méprisez pas les prophéties, mais éprouvez toutes choses, retenez ce qui est bon. Abstenez-vous de toute forme de mal. »

  • N’éteignez pas L’Esprit signifie, ne freinez pas, ne repoussez pas L’Esprit-Saint lorsqu’il est à l’œuvre. Au contraire acceptez de vous ouvrir à son action.
  • Ne méprisez pas les paroles des prophètes. L’église de DIEU est charismatique dans le sens où le Saint-Esprit est à l’œuvre et distribue des dons, parmi lesquels celui de la prophétie. Celle-ci est un message venant de la part de DIEU, et notre devoir est de l’écouter.
  • Nous avons la responsabilité d’examiner tout ce qui est dit à la lumière de la parole de DIEU.
  • Et nous avons également la responsabilité de retenir ce qui est bon, c’est-à-dire conforme à la parole de DIEU. Nous avons chacun reçu un don spirituel, et cela en faveur des autres. Et au moment où nous nous mettons au service des autres, ce don commence à se manifester. Ainsi par exemple, si nous avons reçu le don du discernement des esprits, c’est afin que nous puissions aider les autres à avancer dans leur relation avec le Seigneur. Le don doit s’exercer dans l’église locale sous le contrôle des responsables spirituels de la communauté. L’important est d’exercer son don avec amour, l’amour des autres. En effet l’action du diable concoure toujours à diviser, à détruire. Par contre, la prophétie biblique est là pour édifier, encourager, réprimander. Parfois l’accomplissement d’une prédiction n’est pas forcement la garantie de sa provenance divine. Deutéronome chapitre 13 en est la preuve. A l’inverse lorsque tu reçois un message te donnant envie d’aimer encore plus le Seigneur, de l’adorer d’avantage, de devenir plus saint, de te consacrer d’avantage, assurément il vient du Seigneur. Il est donc important d’appartenir à une église locale afin que toute prophétie soit examinée. De plus le prophète doit manifester dans sa propre vie des fruits de L’Esprit.
  • Se tenir à l’écart de toute espèce de mal.
TOUS RESPONSABLES N°2

Que dois-je faire à la fin de ce message ? Je dois respecter mes responsables spirituelles, les aimer d’avantage à cause de leur travail. A l’égard de mes frères dans la foi, je dois être motivé par la paix, ainsi si je rends visite à un frère ou une sœur, c’est pour transmettre la paix, reconstruire les gens et non les séparer. Je dois prendre soin des autres, avoir le courage d’avertir celui qui vit mal, reprendre relever encourager ceux qui sont faibles et abattus. Je dois par la puissance du Saint-Esprit vivre ma vie chrétienne dans une atmosphère de prière, de joie, et de gratitude continuelle envers DIEU. Je ne dois pas négliger ou m’opposer à l’action du Saint-Esprit, mais au contraire m’ouvrir à son œuvre dans sa diversité. Je dois avoir du discernement à la lumière de la parole de DIEU à tout ce que je vois et entend.

Publié dans PERTINENT

Commenter cet article