LE DIEU SUPRÊME

Publié le par Tamara LWAKABUANGA et David Evariste Song Matha

Psaume 92

Vivre à l'abri

Vivre à l'abri

Le 11 Octobre 2015, le Seigneur nous a béni au sein de l'église protestante évangélique MATTHANIA de Corbeil-Essonnes. En effet par le canal de son serviteur le Pasteur Claude MISSIDIMBAZI, nous avons appris que malgré les difficultés, malgré les problèmes, Dieu restera toujours digne de notre louange et de notre adoration. 

Ce matin je vous propose ce principe : « Comme on fait bien de te louer et de t’adorer Seigneur ». Quelque fois il est difficile de louer et d’adorer le Seigneur, lorsqu’on fait face à des situations difficiles, lorsque l’on traverse des moments pénibles, il est quelques fois difficile de louer et d’adorer Dieu, même si nous savons que la louange et l’adoration plaisent au Seigneur et que cela correspond à ce qu’Il attend de nous. Ce matin j’aimerai vous donner trois bonnes raisons de louer le Seigneur, de continuer de louer et d’adorer Dieu. Malgré les difficultés, malgré les problèmes, Dieu restera toujours digne de notre louange et de notre adoration.

SOMMETS

SOMMETS

Il est important que nous replacions ce psaume dans son contexte. D’ailleurs l’auteur inspiré par le titre qu’il donne à ce psaume nous dirige. Le verset 1 : « chant pour le jour du sabbat ». Nous savons que dans ce psaume le juste croyant glorifie le Seigneur, acclame le Seigneur, proclame la grandeur du Seigneur. Et cela est vrai lorsque nous comprenons le sens de ce jour (Sabbat), que Dieu lui-même a désigné comme étant son jour. C’est le jour où Dieu lui-même s’est reposé de tout ce qu’il avait créé, on ne sait pas si c’est David qui a écrit ce psaume, mais comme je vous l’ai dit ce titre nous oriente dans la manière de l’utiliser. C’est un psaume qui est lié à la liturgie, celle du sabbat et le sabbat désigne un chômage effectué dans une intention religieuse. Concernant le sabbat, la Bible dit dans Lévitique 23 : 3 : « On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos : il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage : c'est le sabbat de l'Eternel, dans toutes vos demeures. » Le contenu de ce chant pour le jour du sabbat est une preuve suffisante, telle que dans l’ancien testament le sabbat était le jour du repos, mais aussi de culte collectif. Lévitique 23 nous dit que c’est une sainte convocation et dans l’intention de Dieu, le jour du sabbat devrait être un délice et non un fardeau. Donc pour nous qui sommes de l’autre côté de la croix, faisant partie de sa mort et de sa résurrection, devons-nous rejeter le sabbat dans les termes de l’ancien testament ou devons-nous comprendre et actualiser le sabbat, pratiquer ce que Dieu nous exige ce jour-là ? Il y a bien des discussions à ce sujet mais nous savons selon Matthieu 5- 6 (Sermon sur la montagne), que Jésus n’est pas venu pour abolir la Loi mais pour l’accomplir, donc on ne peut pas rejeter ce jour férié. Et nous savons que dans le contexte dans lequel nous sommes où on est en train de remuer beaucoup de choses, le chrétien doit savoir même si on est passé du sabbat au dimanche que Dieu a décrété un jour spécial pour lui, pour l’adorer, le bénir et pour s’arrêter car il attend de notre part l’adoration et la louange. C’est Dieu lui-même qui l’a décrété. Et c’est vrai que les dimanches sont menacés, nous sommes passés du samedi (sabbat) au dimanche parce que nous chrétiens croyons que Jésus est ressuscité un dimanche matin, donc ce jour est devenu le jour du Seigneur et nous voulons le célébrer ce jour-là. C’est pour cela que les israélites avaient tout un calendrier liturgique sur la manière de vivre le culte. Et c’est pour cela que le jour du sabbat est un jour férié, car ce jour était réservé au Seigneur. De nos jours dans les débats qui nous animent, le samedi et le dimanche sont des jours que l’homme peut l’utiliser comme il veut, pour faire ce qu‘il veut selon ses intentions. Mais le dimanche est le jour du Seigneur, le jour de la Sainte convocation, pendant lequel nous ne ferons pas d’ouvrages. Rien ne doit nous empêcher de respecter le jour du sabbat, d’être présent pour adorer Dieu, car la raison de ce jour est d’adorer Dieu, de lui témoigner notre reconnaissance et de le louer de tout notre cœur. Le principe que je vais vous donner ce matin est que : si toute la semaine tu es pris à faire autre chose, quel est le jour où tu t ‘arrêtes pour le consacrer à Dieu ? Le jour du Seigneur restera le jour du Seigneur (on travaillera 6 jours et on se reposera le 7ième jour). Que faites vous de ce jour ? Quel est le contenu de ce jour ? Le contenu de ce jour est une proclamation parce qu’il est question de proclamer et chanter le bonheur d’appartenir à Dieu. C’est un jour où nous contemplons avec joie les œuvres du Seigneur, c’est un jour où nous sommes heureux de vivre les actions de Dieu, où nous sommes plongés dans les attributs de Dieu, lui qui est fidèle et lui qui est bon. Faisons de ce jour un jour de célébration, de fête et d’adoration pour notre Dieu parce qu’il le mérite et qu’il en est digne. Chacun aspire au bonheur, mais le psalmiste dit : Quel bonheur de célébrer le Seigneur.

SOMMETS

SOMMETS

Lorsque nous discernons l’œuvre du Seigneur cela nous conduit à reconnaître et à chanter sa transcendance, il est le très élevé. Lorsque nous ne discernons pas l’œuvre de Dieu nous serons toujours ingrats et nous serons toujours dans le processus d’aller dans le sens de l’Homme. Mais celui qui discerne l’action de Dieu, qui reconnaît les actions de Dieu, celui qui reconnaît la main de Dieu dans sa vie sera quelqu’un de reconnaissant, un adorateur parce que tout ce que nous sommes et ce que nous avons est le produit de l’action de Dieu lui-même. Et c’est pour nous encourager dans l’adoration que le psalmiste nous partage sa joie de vivre. Il a compris ce que signifie adorer. Là où Dieu occupe le centre de tout, l’adoration coule de source. Lorsque l’esprit d’adoration fait défaut, la crainte de Dieu y a été écartée. Le psalmiste nous enseigne que la juste manière d’observer le sabbat n’est pas dans les activités ça et là, mais dans la célébration du nom divin. Alors le psalmiste nous interpelle ce matin : « Comme on fait bien de te louer et de t’adorer Seigneur, à cause de qui tu es et de ce que tu as fait ». C’est la première raison de notre adoration, de louer Dieu, parce que Dieu est unique et ce qu’Il fait est remarquable. Les versets 2-3 disent : « Il est beau de louer l'Eternel, et de célébrer ton nom, ô Très-Haut ! d'annoncer le matin ta bonté, et ta fidélité pendant les nuits ». Il est évidemment juste de remercier Dieu et de chanter ses louanges, mais le psalmiste va beaucoup plus loin en disant qu’il est bon de le faire, qu’il est agréable de le louer. Le Psaume 147 : 1 « Louez l'Eternel ! Car il est beau de célébrer notre Dieu, car il est doux, il est bienséant de le louer ». Il est agréable de bien le louer. Il est bon de faire une célébration pour le Seigneur, de psalmodier son nom, cela est bon pour Dieu mais pour nous également. Le croyant est heureux de voir les œuvres de Dieu, il se réjouit également dans les voies de Dieu et il crie son bonheur de lui appartenir parce qu'il a compris qui Il est. Et on adore Dieu parce qu’Il est ce qu’Il est, et parce qu'Il fait des choses extraordinaires. Ce psaume respire cette atmosphère d’adoration et d’action de grâce. Il témoigne du caractère heureux du juste exaucé qui publie les bienfaits obtenus de son Seigneur.

SOMMETS

SOMMETS

Le psalmiste nous donne 5 bonnes façons de louer et d’adorer le Seigneur. Et nous savons que lorsque nous comprenons qui il est et ce qu’il a fait, il y a une manière de le louer et de l’adorer. Et cette façon de faire, c’est ce qu’il attend de nous.

SOMMETS

SOMMETS

  • D’abord qu’il est bon de louer et d’adorer le Seigneur parce qu’il le mérite. Dieu est Yahvé. Et dans ce psaume 7 fois le nom de Dieu y est révélé. Et nous savons que le chiffre 7 est le chiffre de la perfection. Plusieurs fois le psalmiste cite le nom de Dieu et Dieu est le centre de son adoration. Il y révèle son identité, la nature de son nom (qui a été révélé à Moise dans Exode 3). Ce nom signifie : Présence, compagnonnage, fidélité. Dieu est fidèle, Il est avec nous, Il nous accompagne sans cesse et Il est constamment présent. La bonne façon d‘adorer Dieu est de nous plonger dans cet attribut, celle de la révélation de son nom. Il est celui qui s’appelle Le Très Haut : El Elyon, celui qui est élevé au plus haut des cieux. Le verset 9 qui est le centre de ce psaume nous le dit. Dieu doit être adoré parce qu’il mérite l’adoration. Sa révélation, sa nature doit nous pousser à l‘adorer. Il n’est pas comme nous. Ce nom El Elyon (Genèse 14), ce nom signifie le Plus Haut, le plus élevé. Il s'agit d'un nom composé : EL = Dieu et Elyon = celui qui est haut. Le Très Haut, le Suprême, Dieu n’est pas à notre hauteur. Le très haut est digne d’adoration. Dieu reste au dessus des autres, il est supérieur aux autres, Il est à la fois transcendant mais surtout immanent Luc 1. Le Dieu suprême est celui qui descend à la hauteur des autres. Il est supérieur et en même temps accessible c’est pourquoi il mérite notre adoration. Et c’est lui notre repos, notre forteresse et notre sécurité (Psaume 91 : 4). Dieu est notre sécurité, Dieu protège les siens, Il est notre assurance (Psaume 97 : 9 ; Psaume 83 :18 ; Psaume 7 :10-11). Dieu est digne de notre adoration et de notre louange. L’adoration est une proclamation infinie, sans cesse de sorte qu'il n'y a pas de temps mort. Dès le matin il nous faut proclamer le Seigneur, lui rendre grâce pour son amour et sa fidélité. Nous avons là les deux traits de caractère de Dieu : sa bonté et sa fidélité (stabilité, constance). Dieu est un abri sûr, il ne démissionne pas, il est toujours là. Sans cesse nous devons proclamer sa fidélité et ce qu’il est. Il nous faut être des gens reconnaissant, sans cesse rendre grâce à Dieu. Dans d’autres versions bibliques l'on parle de la bienveillance et de la fidélité. Les psaumes sont remplis de personnes qui chantent la bonté de Dieu (Psaume 36 :5 ; Psaume 57 :10 ; Psaume 89 :1), ça c’est la bonne manière de louer. Si tu traverses des moments difficiles, commence par dire : Dieu tu es bon, Dieu tu es grand, je te remercie parce que tu vas me libérer de cette situation, tu vas m’aider dans cette situation. Ça c’est l’adoration. Celui qui adore ne rejette pas son humanité, mais il reconnait d’abord la grandeur de Dieu et ensuite Dieu descend dans son humanité pour l’aider. C’est pourquoi la formule est simple : « Tu es » et parce que tu es, tu feras aussi « à cause de ce que tu es ».
SOMMETS

SOMMETS

  • Il y a aussi une autre façon de le louer et d’adorer le Seigneur musicalement, avec des instruments. Le Psaume 45 :2 "Des paroles pleines de charme bouillonnent dans mon coeur. Je dis: Mon oeuvre est pour le roi! Que ma langue soit comme la plume d'un habile écrivain! " La bouche du poète chrétien est remplie d’une douce mélodie, de la bonne musique pour le Seigneur. Le jour du sabbat, nous devons chanter pour le Seigneur de tout notre cœur. L’esprit d’adoration vient de Dieu et c’est ce que nous savons de Dieu qui le suscite en nous. Le chrétien adore non seulement par devoir mais aussi parce qu’il est rempli de joie. La louange doit être accompagnée d'instruments, le son doit être bon car notre but est de glorifier Dieu. Il doit y avoir de la qualité dans nos louanges et si nous apprenons un instrument nous devons le faire pour la gloire de Dieu. Il est beau de louer le Seigneur et de le faire avec tous les instruments.
SOMMETS

SOMMETS

  • V.5 : Il est beau de louer et d’adorer le Seigneur à cause de ses grandes œuvres en notre faveur. C’est de cette manière qu’il faut adorer Dieu, c’est un cri de joie. Les œuvres de Dieu inclus le salut et la providence. Nous devons nous réjouir de tout ce que Dieu a crée. Nous devons être heureux devant toutes ses grandes œuvres. Nous devons le louer aussi pour ses grandes œuvres (le Salut), qui sont l’expression de sa pensée profonde (vos voies ne sont pas mes voies Esaïe 55). Nous devons toujours être joyeux, même s’il y a des moments de tristesse, nous devons être joyeux « la joie du Seigneur sera votre force »
SOMMETS AFRICAINS

SOMMETS AFRICAINS

  • V.7-10 : On fait bien de te louer car tu triompheras des méchants. Dieu a un plan, même l’insensé peut prospérer mais à un moment ou à un autre il devra rendre des comptes. Je peux louer le Seigneur car je vois venir le triomphe de Dieu. Les méchants ont déjà leur récompense, ils comparaitront devant le tribunal du Christ. Nous devons adorer Dieu même en temps de crise parce que Dieu triomphera toujours des méchants. Nous avons une assurance, une espérance, nous adorons Dieu car il triomphera toujours des méchants. Notre foi est une sagesse, elle nous invite sans cesse à dépasser nos apparences pour aller au fond des choses, c’est pourquoi le psalmiste Dieu dit : "mais toi Eternel, tu es pour toujours, tu es éternellement sublime." Dieu maitrise tout et il conduit l’histoire.
SOMMETS AFRICAINS

SOMMETS AFRICAINS

  • V 11-16 : On fait bien de te louer et de t’adorer Seigneur car tu es la cause de la bénédiction du juste. Dieu bénit le juste et il le fait de 4 manières : il lui accorde d’abord la force et le rafraichissement (v.11) ; il est élevé, à l’exemple de Moise. Dieu donne au juste la victoire sur ses ennemis. Dieu accorde la stabilité et la croissance au juste, il lui accorde le fruit spirituel car Dieu l’a planté dans sa maison.
SOMMETS

SOMMETS

Nous avons là des raisons de louer Dieu, car il est Dieu et c’est le seul qui mérite notre louange et notre adoration. La bénédiction qu’il nous accorde doit nous pousser à l’adorer. Dieu est unique, il est sublime.

Publié dans DIEU LE PERE

Commenter cet article