LE DIEU DE VERITE

Publié le par David Evariste Song Matha

PALMIERS

PALMIERS

Jérémie 10 : 1-16 « Écoutez la parole que l’Éternel vous adresse, maison d’Israël ! Ainsi parle l’Éternel : N’imiter pas la voie des nations, et ne craignez pas les signes du ciel, parce les nations les craignent. Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt ; la main de l’ouvrier le travaille avec la hache ; on l’embelli avec de l’argent et de l’or, on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu’il ne branle pas. Ces dieux sont comme une colonne massive, et ils ne parlent point ; on les porte parce qu’ils ne peuvent marcher. Ne les craignez pas, car ils ne sauraient faire aucun mal, et ils sont incapables de faire du bien. Nul n’est semblable à toi, Ô Éternel ! Tu es grand, et ton nom est grand par ta puissance. Qui ne te craindrait, Roi des nations ? C’est à toi que la crainte est due ; car, parmi tous les sages des nations et dans tous les royaumes, nul n’est semblable à toi. Tous ensembles, ils sont stupides et insensés ; leur science n’est que vanité, c’est du bois ! On apporte de Tarsis des lames d’argent, et d’Uphaz de l’or, l’ouvrier et la main de l’orfèvre les mettent en œuvre ; les vêtements de ces Dieux sont d’étoffes teintes en bleu et en pourpre, Tous sont l’ouvrage d’habiles artisans. Mais l’Éternel est Dieu en vérité, il est un Dieu vivant et un Roi Éternel ; La terre tremble devant sa colère, et les nations ne supportent pas sa fureur. Vous leur parlerez ainsi : les dieux qui n’ont point fait les cieux et la terre disparaitront de la terre et de dessous les cieux. Il a créé la terre par sa puissance et a fondé le monde par sa sagesse, il a étendu les cieux par son intelligence. À sa voix, les eaux mugissent dans les cieux ; il fait monter les nuages des extrémités de la terre, il produit les éclairs et la pluie, il tire le vent de ses trésors. Tout homme devient stupide par sa science, Tout orfèvre est honteux de son image taillée ; car ses idoles ne sont que mensonge, il n’y a point en elles de souffle, elles sont une chose de néant, une œuvre de tromperies ; elles périront, quand viendra le châtiment. Celui qui est la part de Jacob n’est pas comme elles ; car c’est lui qui a tout formé, et Israël est la tribu de son héritage. L’Éternel des armées est son nom. » Amen !

PALMIERS

PALMIERS

Pour cette année 2016, notre mot d’ordre nous vient de l’Évangile selon Jean 8 : 32. Je crois que le premier culte de l’année est très important, parce que ce culte nous donne l’orientation spirituelle, et nous permet donc de nous attendre au Seigneur pour une grande moisson. Après des jours de prière et de jeûne, je crois que le mot d’ordre cette année nous vient donc des paroles de Jésus lui-même : « si vous demeurez dans ma parole, vous êtes mes disciples, vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libre. Si vous demeurez en ma parole ou si vous habitez dans ma parole vous êtes réellement mes disciples, vous connaitrez la vérité et la vérité vous délivrera ».

Nous aurons l’occasion de revenir et de commenter ces paroles tout au long de cette année. Ce choix donc à pour conséquence de nous interpeller et de prier. Non pas « Seigneur donne-moi davantage de vérité », mais « Seigneur rend moi vrai, authentique. Que ma vie intérieure et ma vie extérieure ne fasse plus qu’un. Que la vérité de Dieu triomphe de nos mensonges. Qu’entre mari et femme il y ait la vérité. Qu’entre pasteur et les membres de l’église il y ait la vérité. Qu’entre vous qu’il y ait la vérité ». Car ce que Jésus nous dit, retenez ces quatre mots : « si vous demeurez d’abord dans ma parole, vous êtes réellement mes disciples », ensuite « vous connaitrez la vérité et c’est la vérité qui vous délivrera ». Donc il est question de parole, de connaitre, de vérité et de délivrance. Et c’est pour ça que le Prophète Jérémie, face à tous ces faux dieux, proclame au verset 10 « Mais l’Éternel est Dieu en vérité, il est un Dieu vivant et un Roi Éternel ; la terre tremble devant sa colère, et les nations ne supportes pas sa fureur ». L’Éternel est Dieu en vérité.

PALMIERS

PALMIERS

Mais qu’est-ce que la vérité ?

Un jour Pilate a posé cette question à Jésus, Jésus n’a pas répondu. Sans doute pour lui dire que « la vérité c’est moi ». Et les Rabbins enseignent que l’existence du monde repose sur trois choses : la vérité, la justice et la paix. Car lorsque règne la vérité, la justice en découle nécessairement. Puis vient la paix, le plus grand bien fait pour une société. Dans le langage courant, est appelé vraie une pensée, une parole conforme au réel, ou encore la réalité elle-même qui se dévoile, qui est claire, évidente pour l’esprit. Et avant donc de pouvoir voire plusieurs textes qui parlent de la vérité ou plus tôt du Dieu de vérité, il est important avant tout de définir et de comprendre ce mot : la vérité. Parce que chacun peut avoir sa propre vérité. Chacun selon sa culture, son éducation, selon son intelligence, peut donner un sens à la vérité. Mais la Bible est très claire par rapport à ce mot. Et j’ai passé quelques heures à d’abord étudier le sens de ce mot vérité.

Dans la Bible, aussi bien dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament, dans le texte hébreu et dans le grec, il faut absolument accepter que le mot vérité a plusieurs mots qui donnent plusieurs sens. C’est-à-dire qu’aussi bien en hébreux, il n’y aura pas un seul mot pour traduire le mot vérité. On aura le mot Emeth, mais il y aura aussi le mot Āmēn, c’est-à-dire le mot qui veut dire Dieu est amen, le Dieu de vérité qui dit amen. Dans le Nouveau Testament, il y a le mot Aleteia qui veut dire ce qui n’est pas caché, ce qui n’est pas obscure. Mais quand on regroupe tous ces mots, on voit absolument - et je vous demande vraiment toute votre attention, parce que c’est important de bien comprendre les mots, pour bien en faire des applications afin de ne pas aller au-delà de ce qui est écrit. Parce que le mot vérité doit être pris à la fois dans son sens Grec, c’est-à-dire ce qui est conforme à la réalité, et dans son sens hébreu, ce qui est solide, stable.

Si on regroupe tous ces mots, lorsqu’on parle de Dieu de vérité, que Dieu est vérité - c’est le message centrale - cela signifie que Dieu est réel, que Dieu est celui qui est réel face à l’irréel. Mais en même temps, ça veut dire que Dieu est aussi digne de confiance, Dieu est solide, Dieu est une réalité et que Dieu est fidèle. La vérité ce n’est pas ce que l’on dissimule, la vérité est le non-dissimulé, un fait ou un état de chose qui peut être vu et exprimé tel qu’il est. La vérité, c’est ce qui est réel.

PALMIERS PLAGE

PALMIERS PLAGE

DIEU EST REEL

Je vais simplement prendre un seul exemple : tout le monde ici, à mon avis - et je ne me trompe pas - a déjà vu la Statue de la Liberté. Dans un film ou dans des films, dans des revues, dans des magazines. Vous l’avez peut-être étudié aussi à l’école ; vous connaissez peut-être la longueur cette statue ; vous connaissez son histoire entre la France et les États Unis, et tout le monde croit, n’est-ce pas, que cette statue existe. Nous pouvons même en parler ; nous pouvons même porter des objets qui représentent la statue de la liberté. Et ce matin je voudrais vous posez simplement cette question, qui a déjà vu en vrai cette statue ? Qui a déjà été à New York et qui a touché cette statue ? Levez les mains ! … Quatre personnes. C’est-à-dire que tous les autres qui croyiez le témoignage de ces témoins, de ces américains, de ces touristes, vous croyez que cette statue existe. Vous l’avez accepté, mais vous n’avez jamais vu cette statue ; vous l’avez jamais touché et vous ne pouvez pas attester que c’est vrai, que nous somme dans le monde réel.

En prenant cet exemple, je suis en train de vous expliquer que l’on peut croire des choses qu’on nous dit. Et ces témoins sont dignes de confiance. Mais tant qu’on n’a pas vu et touché soi-même cette réalité, on est toujours dans le mensonge. La vérité, c’est ce qui est réel, et cette vérité dans les paroles que Jésus nous dit, viens d’abord de sa parole : « si vous demeurez dans ma parole » … donc on entend une parole, on croit cette parole. Mais, ce qui est magnifique et merveilleux avec Dieu, c’est que quand la Bible dit que Dieu est vérité, ce qu’il dit est vrai, il est digne de confiance et c’est du concret. Donc quelqu’un qui est dans la vérité, c’est quelqu’un qui est dans le réel, qui n’est pas dans la fabulation, qui n’est pas dans l’imaginaire, qui n’est pas dans ce qu’on a pu lui dire. Parce qu’on peut tordre le sens des mots, on peut donner une mauvaise information, mais celui qui a vu, dans l’exemple que j’ai donné de la statue de la liberté, peut dire, même-si le monde entier dit le contraire, pourra affirmer haut et fort que « c’est vrai je l’ai vu de mes propres yeux, je l’ai touché et même moi je suis entré dedans ».

On ne peut pas mentir à certaines personnes. On ne peut ne pas leur tourner la tête parce que le réel triomphe de l’irréel. C’est important de comprendre quand Jésus dit si vous demeurez dans ma parole, vous demeurez dans le réel, vous connaitrez la vérité, le réel de Dieu et c’est cette vérité qui vous rendra libre ; ce n’est pas le fait d’entendre, ce n’est pas le fait de comprendre, ce n’est pas le fait de croire, mais de vivre et d’expérimenter cette vérité. Ainsi quand le Prophète Jérémie dit que « Dieu est vérité », il parle d’un Dieu vrai, d’un Dieu sincère, d’un Dieu qui existe, d’un Dieu qui est parmi nous et la notion biblique de vérité implique toutes ces notions, ce qui est solide, ce qui est digne de confiance, la réalité sûre, ce qui est conforme à la réalité.

PALMIERS PLAGE

PALMIERS PLAGE

DIEU EST DIGNE DE CONFIANCE

Il y a plusieurs exemples dans la Bible, parce que pour dire la vérité, lorsqu’on veut dire la vérité, lorsqu’on dit que quelqu’un dit la vérité, en fait cette personne n’exprime pas simplement une conviction intime. Mais quand quelqu’un dit la vérité, l’on peut aussi croire dans ses paroles. Pourquoi ? Parce que la personne est digne de confiance. Un menteur peut dire la vérité, mais Dieu ne peut pas mentir. C’est pour qu’il n’y a pas contradiction en lui. Quand il dit quelque chose, c’est lui-même qui parle et c’est lui-même qui est dans cette parole. Dans le sens de la vérité fait partir de Dieu, Dieu est la vérité, mais ce qu’il le dit, ce qu’il fait est vrai, parce que cela découle de sa propre nature. Dieu est vérité et en lui il n’y a point de mensonge. Et c’est pour ça que puisque le Seigneur Dieu est vérité, puisque Dieu est vrai, et qu’il est la source de toute vérité, son peuple aussi doit être vrai.

On doit pouvoir se fier à celui qui parle. On doit pourvoir accepter les paroles de celui qui nous parle, parce que Dieu dit la vérité. Et d’ailleurs chaque fois la Bible revient sur la fiabilité de la personne. Dans Deutéronome 17 : 1 à 6. Ce texte est magnifique parce qu’il nous montre que d’un côté il y a le témoin, il y a les paroles, mais il y a la fiabilité du témoin : « Tu n’offriras en sacrifice à l’Éternel, ton Dieu, ni bœuf ni agneau qui a défaut ou difformité, car ce serai une abomination à l’Éternel ton Dieu. Il se trouvera peut-être au milieu de toi, dans l’une des villes que l’Éternel ton Dieu te donne, un homme ou une femme faisant ce qui est mal aux yeux de l’Éternel ton Dieu, et transgressant son alliance, allant après d’autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux, après le soleil, la lune ou toute l’armée des cieux. Ce n’est point-là ce que J’ai commandé. » Et le verset 4 nous dit : « Dès que tu en auras connaissance - donc il y a bien la parole, la connaissance - dès que tu auras appris, tu feras avec soin des recherches : la chose est telle vrai ? Le fait est-il établi ? Cette abomination a-t-elle été commise en Israël ? Alors seulement, tu feras venir à tes portes l’homme ou la femme qui sera coupable de cette mauvaise action, et tu le lapideras ou puniras de mort cet homme ou cette femme. Celui qui mérite la mort sera exécuté sur la déposition de deux ou de trois témoins. Il ne sera pas mis à mort sur la déposition d’un seul témoin mais sur la déposition de deux ou trois témoins. »

Ce texte est magnifique parce qu’il montre bien que lorsque quelqu’un au milieu du peuple de Dieu s’en va vers d’autres dieux, et que quelqu’un vous rapporte ces paroles - ça veut dire que toi, tu n’es pas témoin de ces choses. Au lieu de suivre bêtement ce que l’autre te dit, la Bible dit, et c’est là un principe que Dieu nous donne, verset 4 : « dès que tu en auras connaissance, dès que tu l’auras appris tu feras avec soin des recherches. La chose est-elle vrai ? Le fait est-il établi ? Cette abomination a-t-elle été bien commise en Israël ? Alors seulement tu pourras donc lapider », tuer cette personne qui se dirige ou qui s’en va vers d’autre dieux.

La vérité est basée sur des faits. La vérité ne découle pas simplement de nos envies, mais la vérité est vérifiable. La chose est-t-elle vraie ? Dieu est-il vivant ? Oui ! Parce ce que la réalité, la véracité de Dieu a été expérimentée par plusieurs personnes dans le monde entier. Dieu est vérité parce Dieu existe. Et ce fait peut être vérifié dans la vie de ceux que Dieu a transformé. Donc la notion de vérité nous dit ce matin qu’il nous faut entendre une parole, qu’il nous faut avant tout entrer dans la réalité, qu’il nous faut aussi croire en celui qui nous parle parce que celui qui nous parle doit être fiable. Et Dieu englobe toutes ces notions : il est digne de confiance, il est fiable, il est juste et il est fidèle.

Et c’est pour cela que la Bible et d’autre exemples vont aussi dans le même sens, une parole vraie ou exacte est toujours opposée au mensonge. On peut se fier, et lorsque dans un tribunal le juge interroge les témoins, il demande des faits. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, mais as-tu réellement vu ? Monsieur, Madame, que s’est-il passé ? On écoute les faits. Et il va s’avérer que lorsque le juge écoute, examine, et tire les conclusions, il est capable donc de juger correctement. J’ai écouté il y a quelques jours, cette femme qui a tué son mari parce qu’elle avait des problèmes dans son foyer. Et les gens étaient tous outrés parce que cette femme, pendant plusieurs années, a connu des misères dans sa maison, l’inceste à l’égard de ces enfants etc.... Mais pourtant cette femme a été condamnée à dix ans de prison, parce que le droit reste le droit. Même si elle avait mille raisons d’agir ainsi, humainement parlant, le droit reste le droit : tu ne tueras point. Même lorsque quelqu’un est violé, et que la personne se venge, le droit ne te donne pas raison. Même si le viol est grave, le droit passe toujours. C’est pour cela que la vérité reste le fondement d’une grande société.

Quand on aime Le Pen ou qu’on n’aime pas Le Pen ! A-t-il mal agi ? Ou a-t-elle mal agi ? C’est le droit qui décide. Ce n’est pas les émotions, ce sont les faits. Et Dieu est un Dieu de fait. Dieu est vérité parce qu’il est digne de confiance. Quand il dit que je vous aime, c’est la vérité. Et il y a un langage qui est tellement important, c’est celui de la vérité, et cela montre bien la crédibilité de ceux qui parlent ; car on croit facilement à l’autre, parce que c’est son ami, parce que c’est sa sœur. Mais ta sœur et ton ami peuvent aussi te mentir. Seul Dieu est digne de confiance. On manipule l’opinion publique en lui faisant croire ceci ou cela, mais seul Dieu est digne de confiance. Et quand on parle de vérité, on parle des faits. Quand on parle de vérité, on parle de fiabilité. Quand on parle de vérité, on parle de fidélité. Une personne vraie et sincère ne dissimule rien. Une personne vraie et sincère ne cache rien. Une femme qui aime son mari ne cache rien à son mari. Un mari qui aime sa femme ne cache rien à sa femme. Est-ce que c’est toujours vrai ?

On peut faire confiance à l’homme qui agit avec vérité, parce qu’il reconnait les liens de la famille, de l’amitié, parce que lui-même est fiable. On peut confiance à la parole d’un témoin véridique parce qu’elle correspond toujours aux faits. Quand on dit par exemple du Prophète Eli que la parole de Yahvé dans sa bouche est vérité, on veut dire que la parole de Yahvé sort réellement de sa bouche et non pas le mensonge, 1 Rois 17. Un homme de vérité est un homme sûr, auquel on peut se fier. Le chemin de la vérité, Genèse 24, est le bon chemin, celui qui conduit au but. Le rejeton, un rejeton de vérité une semence de vérité, Jérémie 2 : 21, est un plan de qualité donc on peut attendre de bon fruit, une semence de haute qualité. À chaque fois, et j’insiste sur ce point, ce qui est dit c’est que c’est du réel. On n’est pas là dans l’irréel, mais la vérité c’est des faits réels.

Beaucoup aujourd’hui disent qu’ils ont rencontré Jésus. Ils peuvent en parler. Mais c’est les faits d’une véritable transformation de cœur et de caractère et de tempérament qui seront les preuves indiscutables que le Christ est passé par là. Car celui qui dit qu’il connait Jésus, celui qui dit qu’il aime Jésus, et qui continu de dissimiler, de mentir, de calomnier, de voler, ne fait que se mentir à lui-même. Car la preuve d’une véritable rencontre avec le Christ, c’est un cœur nouveau, c’est un changement de mentalité, c’est l’amour de la vérité, c’est l’amour de Dieu, du prochain, et l’amour de l’église. C’est pour cela que quand l’on parle de vérité, Dieu est vérité, on parle d’un Dieu réel, d’un Dieu qui s’est démontré.

Lorsqu’on parle d’une paix, de vérité, c’est une paix durable, une paix assurée qui dure toujours. Juger sans la vérité, c’est juger selon les faits, et apporter de la lumière et de la certitude là où il n’y en avait pas, Ézéchiel 18. J’espère que chacun comprend ce mot vérité, parce que nous sommes en train de parler de ce qui est conforme à la réalité. Si je dis que ce mouchoir est vert, tous ici parce que dans le monde réel où je suis, pourront dire c’est faux, ce mouchoir est bleu et blanc. Mais celui qui est dans le monde imaginaire, dans l’irréel pourra dire ce qu’il veut, pourra toucher ce mouchoir et s’il n’a pas les yeux ouverts et dire ce qu’il veut. Mais la réalité est là : le mouchoir est bien blanc et bleu et ça c’est le réel.

Être un vrai disciple de Jésus, c’est être dans le réel de la résurrection. Être un vrai disciple de Jésus, c’est demeurer dans la réalité de ce que Jésus dit. Quand Jésus dit « je suis le chemin », il parle de la réalité. Il s’oppose au mensonge, au satan ; il s’oppose au monde imaginaire ; il s’oppose à ce qui est invisible, et il est celui qui manifeste et montre la vérité. Les mots sont chargés de sens. Ce n’est pas ma vérité, ce n’est pas votre vérité, c’est la vérité de Dieu ; car Yahvé est le Dieu véritable.

« Mais l’Éternel est Dieu en vérité ». Pourquoi ? Parce qu’il est « le Dieu vivant et un Roi Éternel, la terre tremble devant sa colère et les nations ne supporte pas sa fureur ». Mais comment ose-t-il, le Prophète Jérémie, parler ainsi de la part de Dieu ? Mais parce que face aux idoles, Yahvé parle ! Face aux idoles Yahvé marche ! Face aux idoles Yahvé agi au cœur de son peuple ! Face aux idoles il se manifeste ! C’est ce qu’on appelle la vérité c’est la réalité. On peut entendre parler de lui, mais on l’a vu. On peut entendre parler de lui, mais on l’a touché. C’est pour ça que leur témoignage est digne de confiance. Parce que ce que ces hommes nous donnent de la part de Dieu, c’est du réel. Et nous avons prié – je prie que Seigneur - que cette année soit marquée par la sincérité et la réalité. Que nous soyons authentiques. Que nos louanges ne soient pas de faux semblant. Que nos témoignages ne soient pas bidouillés, amplifiés par plusieurs jets de mensonge. Il suffit de dire la vérité, et dire la vérité c’est parler du réel.

Vous savez celui qui ment, si vous l’écoutez à deux fois répéter la même chose, il se contredit souvent parce que il est obligé de réfléchir, il est obligé de chercher des mots pour mentir. Mais celui qui est dans le réel n’a pas besoin de faire des efforts. Même s’il n’est pas très intelligent, on lui dit que ce mouchoir est blanc, il dira qu’il est réellement blanc. On ne peut pas dire autrement, on ne peut faire autrement. Il va regarder « non il est vert ! Il est bleu ! » Le mouchoir te dit « arrête de mentir je suis blanc ! Je suis blanc ! Arrête de dire que je suis bleu, je suis blanc ». Parce que la vérité te rend libre. La vérité chasse le mensonge. Quand quelqu’un rencontre Christ ressuscité, il n’a pas besoin de se forcer pour témoigner, pour parler de lui puisqu’il est dans le réel de Dieu. Alors ce qu’il va dire viendra naturellement : « j’aime mon Seigneur ! Je l’adore ! Je le cherche ! » Parce qu’il est dans le réel de Dieu.

Et c’est pour cela que vous trouvez les gens en train de tituber, instables, qui ne se sentent pas digne de confiance parce que la vérité est en eux. Et on verra à un autre moment que Jésus dira que « vous avez pour père le diable, parce que dès le commencement il ne fait que mentir ». Mais pourtant le diable connaît la vérité. Le diable même envoie même ses démons pour dire celui-ci est le Fils de Dieu. Mais pourtant sa nature n’a jamais été changée. Son cœur n’a jamais été transformé parce que la vérité n’est pas en lui. Il est dans l’irréel, il a la connaissance, mais il ne connaît pas la vérité de Dieu.

Frères et sœurs, chers amis, Dieu nous veut vrai ce matin. Dieu veut que nous soyons nous même, que nous puissions mettre de côté la dissimulation, qu’il y ait des échanges clairs, qu’il y ait réellement de la sincérité, de l’intégrité de l’honnêteté. Ne dites pas à l’autre que vous ne supportez pas que vous l’aimez dans le Seigneur. Vous mentez ! Vaut mieux dire que je ne t’aime pas. Au moins tu es dans ta réalité, tu es toi même dans ce qui est convenable. Mais souvent on se ment à soi-même et on ment à l’autre : « j’aime l’église ! J’aime mon pasteur ! J’aime mes frères et sœurs ! J’aime mon épouse ! Etc. » Mais en réalité on ne les aime pas. Mais parce qu’on ne veut pas passer pour le gars ou la femme qui a été expulsé de la communauté, on veut utiliser le même langage. Dieu est vérité parce que Dieu est réel. Puisque Dieu est vrai, que Dieu est vérité, et qu’il est la source de toute vérité, le peuple de Dieu doit être vrai.

C’est pour cela que lorsque Dieu est appelé vérité, on doit le comprendre au sens qu’il est le seul vrai Dieu. « Mais le Seigneur Dieu est vérité, il est le Dieu vivant ». Ce qui est magnifique dans ces paroles c’est que Jérémie dit d’abord que le Seigneur Dieu est vérité, ensuite il est le Dieu vivant. Logiquement, nous on dira il est le Dieu vivant et il est vérité. Mais d’abord il est vérité parce que Dieu est vrai. Ça dépasse notre conception, ça dépasse notre compréhension, mais Dieu est une réalité. « Dans ta main je remets mon souffle, tu m’as racheté Seigneur, toi le Dieu vrai » Psaume 31 : 5. Toi le Dieu vrai. Lorsque Dieu est appelé Dieu vérité, on doit le comprendre au sens qu’il est le seul vrai Dieu. « Car tous les dieux des peuples sont des idoles, et l’Éternel a fait les cieux » Psaume 96 : 5. D’un point de vue biblique, la réalité de ce que nous vivons est la preuve de la véracité de Dieu. Le fait que j’ai le souffle de vie, le fait que tu as un corps est la preuve que Dieu est vrai, que Dieu t’a créé. Alors c’est sûr que le monde ne l’acceptera pas, le monde s’opposera à cette vérité. Mais la Bible est très claire, Dieu a créé les cieux et la terre et Dieu a créé les hommes. Le fait d’être conscient de mon humanité est la preuve que Dieu est vrai. Le Seigneur Dieu est vérité, il est le Dieu vivant.

« Leurs idoles sont de l’argent et de l’or. Elles sont l’ouvrage de la main de l’homme. Elles ont une bouche et ne parlent point ; elles ont des yeux et ne voient point ; elles ont des oreilles et n’entendent point ; elles ont un nez et ne sentent point ; elles ont des mains et ne touchent point ; des pieds et ne marchent point. Elles ne produisent aucun son dans leur gosier. Ils leur ressemblent ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles » Psaume 115 : 4-8. Leurs idoles ne sont rien. Elles ne peuvent rien faire, parce que les idoles se sont des images qui n’ont pas de vie. Alors l’idolâtrie, on va dire bien-sûr, c’est l’argent. L’idolâtrie au XXIe siècle c’est la cupidité, l’avarice. Mais parce que le cœur de l’homme fabrique tant d’idoles, mais en réalité, qu’on laisse que la réalité pénètre dans notre cœur : le royaume de Dieu, la vérité de Dieu, la véracité de Dieu est révélée dans notre cœur qui sera habité par le Dieu vivant et vrai. Lorsque la Bible parle du Dieu de vérité, il est question de savoir qu’il est le seul vrai Dieu. Il n’y a pas d’autre Dieu que lui. Il se distingue de tous les soi-disant dieux appelés vanité et mensonge. Dieu est un vrai Dieu en ce qu’il est aussi bien un Dieu sincère qu’un Dieu fidèle. Il est la source de toute vérité. La vérité ou la réalité fondamentale c’est Dieu. Et Jésus a affirmé que Dieu est le seul vrai Dieu, Jean 17 : 3. Jean a également écrit « nous sommes dans le véritable », 1 Jean 5 : 20. Dieu est le seul vrai Dieu. Lorsque Dieu est appelé vérité, on doit d’abord le comprendre justement dans ce sens-là, c’est le seul vrai Dieu. Et c’est pour cela que certains diront toujours que pour moi Dieu n’est pas vivant. D’autres vont dire il n’entend pas ma prière, que Dieu n’intervient pas dans mes problèmes. Mais il est important de pouvoir réfléchir par rapport à ce que la Bible dit parce que le Seigneur Dieu est vérité. Puisqu’il est le Dieu de vérité, pourquoi sa vérité n’agit-t-elle pas dans tes problèmes, dans tes besoins ? C’est qu’en réalité, il faudra ouvrir le cœur des uns et des autres pour y voir qu’il y a d’autres dieux. Il y a d’autres idoles. Il y a d’autres pouvoirs. Il y a d’autres objets d’espérance que Dieu seul. Car lorsque c’est Dieu qui est le sujet de notre attention, de notre adoration, de notre confiance, sa vérité viendra toujours, parce qu’il ne peut pas ne pas se révéler comme il est lui-même : un Dieu de vérité. Il ne peut pas mentir puisque Dieu est la vérité. Il ne peut pas mentir à son peuple puisque Dieu est la vérité. Alors lorsque les choses ne marchent pas, il sera très important de t’arrêter pour te dire est ce que Dieu est vraiment dans ta vie ? N’est-il pas simplement une connaissance ? Un concept ? Ou est-il le Dieu de vérité ? Car je peux le dire, je peux le témoigner, je peux oublier beaucoup de choses, je peux entendre beaucoup de choses, mais on ne pourra jamais m’arracher la réalité que Dieu existe, parce que je l’ai vu. Et ça, personne ne pourra l’enlever, ni satan, ni moi-même, ni personne d’autre, parce que ce qui est réel reste réel. Je n’ai plus à m’efforcer, il n’y a pas d’autres dieux plus puissants que lui, parce que il est intervenu et j’en ai les preuves.

Ensuite, lorsque Dieu est appelé vérité, on doit le comprendre dans le sens qu’il est parfaitement digne de confiance dans sa révélation. « Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas. Ce qu’il a déclaré ne l’exécutera-t-il pas ? » Nombres 23 : 19. Dieu n’est point un homme pour mentir. Et dans Romains 3 : 4, il est écrit : « loin de là que Dieu soit au contraire reconnu pour vrai et tout homme pour menteur ». Et dans Hébreux 6 : 18 « il est impossible que Dieu mente ». Dieu est l’auteur de la vérité, le Dieu qui ne ment point, nous l’avons même dans Tite 1 : 2 : « le Dieu qui ne ment point, il se révèle tel qu’il est réellement. » Il n’y pas de contrefaçon de sorte que sa révélation est absolument digne de confiance. Quand Dieu se montre à Moïse sur le Mont Sinaï, c’est réellement Dieu. Ce n’est pas une apparence, ce n’est pas un déguisement, c’est le vrai Dieu. Et comment le sait-t-il ? Parce qu’il va décliner son identité : « l’Éternel Dieu, riche en miséricorde, lent à la colère, etc. » C’est ce Dieu-là qui vient avec du concret. Et comme le peuple va expérimenter le concret de Dieu dans le désert, dans toute son histoire il pourra dire et louer le Seigneur, oui Dieu est réel ! Parce que je l’ai vu. Dieu est celui qui est digne de confiance parce que dans sa révélation, il ne vient pas avec un vêtement pour nous tromper. Parce que comme tout à l’heure, nous avons lu au début de ce culte, dans le Psaumes 133 : 1 ou 2 : « voici qu’il est doux et agréable pour des frères de demeurer ensemble. Et c’est là que l’Éternel envoi sa bénédiction. » C’est-à-dire c’est lorsqu’on demeure ensemble. Et la révélation de Dieu est donnée à tous ceux qui demeurent ensemble.

Lorsque Dieu se montre, il se montre pour être avec nous. Il se montre pour que moi je sois avec lui. Donc il ne vient pas en faisant semblant. Parce que les faux amis ça existe, les faux frères et sœurs, ça existe. Ils vous sourient mais ils ne vous aiment pas. Ils parlent qu’ils sont avec vous, alors qu’en réalité ils n’ont jamais été avec vous. Et seul Dieu peut nous protéger de ça. Parce qu’on a l’habitude de croire en tout le monde, on est prêt à nous sacrifier pour les autres. Mais on ne sait pas que c’est un menteur, on ne sait pas que c’est un voleur, un mercenaire. Mais parce qu’il ne vient pas avec ses vrais vêtements, il vient avec le miel et la gentillesse : mon frère je serai là ! Pasteur je vais te soutenir ! Oh Dieu t’a béni avec une femme exceptionnelle ! Mais au fond de lui « hmmm ! Si seulement le malheur pouvait les atteindre. »

Et il faudra le don du discernement des esprits pour lire l’esprit qui les anime. On ne les connaît pas parce qu’ils ne sont pas dignes de confiance, et même en parlant on ne peut pas accepter l’autre, on ne peut pas juger l’autre sans des faits. Alors on accueil tout le monde ! On ouvre ses bras mais on ne sait pas qu’on est en train d’embrasser Juda. Ce n’est que le temps qui nous permet, parce que Dieu est bon, qu’il nous aidera. Je reviendrai sur ce fait parce que cette semaine en allant à la librairie chrétienne, on a rencontré quelqu’un qui a entendu tellement de chose, à qui les pasteurs avec qui nous avons travaillé ont dit des mensonges. Et lorsqu’on écoutait sa version, il ne savait pas que c’était de nous qu’il parlait en fait. À l’entendre on a volé la caisse de l’église, on a pris les chaises de l’église, en fait que des mensonges. Mais j’en viens sur ce point parce que c’est important, parce que pendant des mois, cet homme a cru connaître la vérité. Mais il a eu la grâce, parce que ce n’est pas donné à tous, qu’il nous croise pour que nous puissions lui donner notre version.

Il y a des gens qui mentent. Il y a des pasteurs qui mentent. Il y a des frères et sœurs qui... Et c’est ça que la Bible nous dit que Dieu au contraire soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur. On peut mentir sur ses mobiles. On peut mentir pour gagner de l’argent. Et je sais que Dieu est en train de parler ce matin, parce que le mensonge est en train de détruire cette société. Les hommes politiques mentent. Les gens au travail mentent, au travail ils ne font que mentir. Le jour où la vérité va entrer dans tous les établissements, dans nos entreprises, le problème économique de chômage sera réglé en un jour. Celui qui remplit même sa fiche de déclaration d’impôt il est entrain de mentir, il est entrain de dissimuler de l’argent. Celui qui devient Ministre du budget va dire qu’il n’a pas de compte à l’étranger, mais pourtant il en a bien. Nous vivons dans cette société où on a peur des gens parce que les gens sont devenus indignes de confiance. Mais Dieu lui n’est pas un homme pour mentir.

Je veux vous dire ce matin que Dieu ne ment pas. S’il vous a promis des choses, alléluia ! Ça s’accomplira ! Si réellement il vous a parlé, attendez, ça va venir, parce que Dieu n’est un homme pour mentir. Je garde toujours ce principe pour moi : c’est Dieu qui m’a appelé, c’est Dieu qui m’a voulu sur cette terre. Et à chaque fois je veux croire qu’il avait un but, qu’il avait un objectif. Et des fois je me suis interrogé, Seigneur pourquoi j’ai dû passer par là ? Pourquoi je n’ai pas rencontré Rachel beaucoup plutôt ? Je me suis posé beaucoup de questions, mais Dieu seul le sait. Il y a une chose que je sais ce qu’il a dit, tant de Prophètes l’ont confirmé, je l’attends toujours parce qu’il ne ment pas. Dieu ne peut pas mentir parce que dans sa nature le mensonge n’existe pas. Mentir est étranger au Seigneur. Quel que soit, frères et sœurs, chers amis qui m’écoutez, quel que soit les retards qui surviennent dans la réalisation des promesses, reste calme, attends. Attends ! Même si les démentis sont apparents, même si les circonstances sont contraires, attends ! Car ce que Dieu a dit, ça va toujours arriver. Il y a tant de raisons de désespérer, mais nous avons le serment de Dieu. Il ne ment pas. Dieu est vérité !

PALMIERS PLAGE

PALMIERS PLAGE

DIEU EST SOLIDE

Dieu est vérité et cela signifie que c’est un Dieu solide, sur qui on peut s’appuyer. C’est là le sens de mon chemin à la vérité, quelque chose de solide qui a été éprouvé, la foi et confiance en quelqu’un en qui on a confiance. Mais Dieu est le Dieu de vérité, il est solide, il est sûr, il est digne de confiance. La vérité est donc la qualité de ce qui est stable, éprouvé, ce sur quoi l’on peut s’appuyer. Il y a des gens qui vont peut-être murmurer, à chaque fois dire « mais le frère, le pasteur, souvent exprime sa joie par rapport à tel frère et pas aux autres. Pourquoi il va élever son ami ? » Je sais que vous pouvez l’avoir dit, et je vous pardonne. Mais ce que je vous dire ce matin qui est lié à ce texte, c’est que la confiance est liée à la fiabilité. On ne peut pas faire confiance à quelqu’un qui n’est pas fiable. Et la fiabilité ne peut être démontrée que par l’endurance et la persévérance. Il y a une différence entre quelqu’un qui est avec toi depuis un an et celui qui est avec toi depuis 20 ou 25 ans, et qui a traversé toutes les épreuves avec toi, il y a une grande différence. Parce qu’il a démontré la preuve de son amour, la preuve de sa fidélité. Alors c’est tout à fait normal de lui faire confiance. Si Dieu est fidèle tout le long de notre vie, il a été fidèle en 2015, pourquoi ne sera-t-il pas fidèle en 2016 ? Parce qu’il a tellement donné des preuves de sa fidélité qu’il est digne de confiance. La confiance est basée je dirais sur une masse de preuves de la fidélité de l’autre. Alléluia ! Dieu est fidèle parce que c’est un Dieu qui a été éprouvé, il a toujours été à la hauteur. Dieu est fidèle parce qu’il a toujours été là, c’est pour ça qu’il est le Dieu de vérité. C’est quelque chose qui dure. Et dans la notion même de vérité il y a celle de fidélité. C’est la fidélité de quelqu’un qui nous engage à lui faire confiance. Vous voulez qu’on ait confiance en vous alors soyez fidèle. Montrez-nous les signes de votre fidélité. Alors on pourra croire en vous, on pourra vous faire confiance. Le Dieu de vérité n’est pas un Dieu gardien d’une entité abstraite appelée vérité, il est le Dieu de la vérité éternel. Il connait les choses telles qu’elles sont réellement, et c’est lui qui a constitué l’esprit de l’homme pour lui permettre de connaitre le réel. Dieu est dans le réel et veut aussi nous entrainer, nous conduire dans son réel à lui.

Le monde dit que Dieu n’existe pas. Le monde dit que Dieu n’est pas sûr. Le monde nous propose beaucoup de choses, mais elles ne sont pas dans le réel de Dieu. Quand Dieu se manifeste, nous entrons dans son monde, et son monde est le vrai monde. « Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point. » Alléluia ! Parce que Dieu est celui sur lequel on peut compter, capable d’agir, et qui prend surement soin de son peuple. On arrive justement à lui faire tellement confiance parce que nous sommes dans la réalité de Dieu. Mais Dieu est le vrai Dieu parce qu’il est capable d’agir, parce qu’il peut visiter la terre pour la bénir. Les légumes, alléluia ! Les légumes que nous mangeons sont la preuve que Dieu a visité la terre. Le fruit que vous mangez c’est la preuve que Dieu a visité la terre. Hier mon épouse m’a envoyé faire quelques courses dans un magasin et je suis passé dans le rayon fruits et légumes. J’ai vu un ananas qui est venu du Cameroun. Je me suis dit ça c’est du bio. Il était gros. Mais la pièce coutait 7, 50€. J’ai d’abord pris l’ananas j’ai mis dans le cadi et je suis parti. J’ai commencé à compter. 7, 50€ ! Mais non jamais ! Pourtant mon ventre disait ah les bonnes choses de Dieu ! Parce quand je vois tous ces fruits je loue le Seigneur : Ah c’est bon ! Ça c’est la preuve que Dieu a visité la terre. Quand je suis arrivé à la maison, j’ai dit à mon épouse : « tu sais j’ai vu un ananas là-bas. C’est 7, 50 € ». Elle a dit « si tu avais acheté et que ce n’était pas être bon ? J’ai dit « non ça vient du Cameroun, ça ne peut être que bon ! » elle a dit que quand elle était au pays elle a gouté les ananas qui n’étaient pas bon aussi. Donc ça dépend quoi !

Quand vous allez manger ce soir, vos fruits préférés, vos légumes préférés, c’est que Dieu a visité la terre. Dieu a fertilisé la terre. Et c’est la preuve que Dieu nous béni et que ses actions sont là pour nous prouver qu’il est fiable, loyale et digne de confiance.

PALMIERS PLAGE

PALMIERS PLAGE

DIEU EST FIDELE

Lorsque Dieu est appelé vérité, on doit le comprendre dans le sens qu’il est fidèle. Dieu est un vrai Dieu en ce qu’il est aussi un Dieu sincère, un Dieu fidèle. C’est la fidélité justement de quelqu’un qui nous engage à lui faire confiance. La vérité de Dieu est liée à son intervention dans l’histoire, Yahvé est le Dieu fidèle. Deutéronome 7 : 9 nous dit « sachez donc que c’est l’Éternel ton Dieu qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa miséricorde, jusqu’à la millième génération envers ceux qui l’aime et qui observe ses commandement ». Alléluia ! Dieu est fidèle ! « Je remets mon esprit entre tes mains, tu me délivreras Éternel Dieu de vérité » Psaume 31 : 5. À cause de l’Éternel qui est fidèle, du Saint d’Israël qui t’a choisi, Dieu interviendra. Parce que lorsque l’on parle de ce Dieu de vérité, on est conscient qu’on parle de réalité ; on est conscient qu’on parle d’un Dieu digne de confiance ; on est conscient qu’on parle d’un Dieu qui est fidèle à lui-même, à sa propre parole. C’est pour cela que dans la Bible vous trouverez ces réalités : on parle d’un Dieu de vérité, Jésus Christ est la vérité, l’Esprit de vérité, la parole de vérité et l’église est la colonne de la vérité. Alléluia !

Pourquoi David avait-il une grande foi en Dieu ? Parce que il savait que Yahvé a juré à David, « le Dieu de vérité, que je te bénirais » Psaume 132 : 11. Nous devons réaliser que Dieu reste attacher à sa parole, que Dieu veille à l’accomplissement de sa parole. Non seulement la vérité caractérise Dieu lui-même, mais également dans les actions que Dieu a en relation avec son peuple, la vérité sert à décrire Dieu. Dieu est vrai ! Dieu est sincère ! Dans toutes ses actions, c’est la même chose. C’est pour cela qu’on peut faire confiance à Dieu, car il n’est ni arbitraire ni capricieux. On n’a pas besoin de suivre ses états d’humeur. Il est vrai parce qu’il parle de son propre fond. Il ne change pas parce qu’il est lui-même. C’est pourquoi son peuple doit s’attend à ce qu’il agisse envers lui avec vérité, loyalement. Avez-vous déjà vu quelqu’un dans la Bible ou bien dans l’histoire a été trompé par Dieu ? Personne ! Parce que Dieu est vérité, Dieu est fidèle, et Dieu manifeste sa vérité et sa fidélité envers ses serviteurs.

Dans l’Ancien Testament, ce principe était tellement vrai que même pour chercher une épouse, il fallait compter sur la vérité et la fidélité de Dieu. C’est pour cela que quand le serviteur d’Abraham a trouvé une femme pour Isaac, qu’est-ce qu’il va dire ? « Béni soit l’Éternel, le Dieu de mon Seigneur Abraham, qui n’a pas renoncé à sa miséricorde et à sa fidélité envers mon Seigneur. Moi-même l’Éternel m’a conduit à la maison du frère de mon Seigneur » Genèse 24. C’est Dieu qui dans sa vérité, qui est fidèle, qui a conduit ses pas. Parce que quand Dieu te dit « je vais te bénir », il ne ment pas. Il sait te garder ! Il sait te protéger ! Et sa fidélité l’amène toujours à accomplir toute ses promesses. Il se souvient toujours de son alliance. Que Dieu soit fidèle à lui-même c’est une vérité biblique. « Si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même » 2 Timothée 2 : 13.

Dieu est fidèle à sa parole. « C’est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé fut rendu capable d’avoir la postérité parce qu’elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. Écoutez bien : elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. Elle était imparfaite mais Dieu lui il est parfait » Hébreux 11 : 11. Dieu est fidèle à lui-même, Dieu est fidèle à sa parole, et Dieu est fidèle à son peuple. « Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur » 1 Corinthien 1 : 9, et Thessaloniciens 5 : 24 « celui qui vous a appelés est fidèle et c’est lui qui le fera ». « Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du mal » 2 Thessaloniciens 3 : 3. Tout cela pour nous dire que notre Dieu est unique, que notre Dieu est source d’encouragement, de force, de stabilité, de fidélité, parce que Josué va prononcer pratiquement à la fin de sa vie des paroles magnifiques et stupéfiantes. De toute les paroles, « de toutes les bonnes paroles que l’Éternel avait dites à la maison d’Israël, aucune de resta sans effet. Toutes s’accomplirent » avec du temps. Quelle parole !

« De toute les bonnes paroles que l’Éternel avait dites à la maison d’Israël, aucune ne resta sans effet, toutes s’accomplirent » Josué 21 : 45. Dieu n’est pas un homme pour mentir. Alléluia ! C’est pour cela aussi que sa parole est vraie parce que la vérité caractérise encore la parole de Dieu et sa loi. « David dit à Yahvé tes paroles sont vérités » 2 Samuel 7 : 28. « Tous tes commandements ne sont que fidélité. Ils me persécutent sans cause : secours-moi » Psaumes 119 : 86. « Tu fondes tes préceptes sur la justice et sur la plus grande fidélité » Psaume 119 : 138.

PALMIERS PLAGE

PALMIERS PLAGE

DIEU EST VRAI, SON PEUPLE DOIT ÊTRE VRAI

Puisque Dieu est vrai, le peuple de Dieu doit être vrai. Ça sera un non-sens de voir des gens continuer dans le mensonge et prétendre être le peuple de Dieu. Ça sera un contre témoignage de voir les gens dirent que Dieu est leur Dieu et de persister dans le mensonge. Tu ne peux pas aller au ciel en restant dans le mensonge. Tu ne peux pas recevoir la couronne de justice en restant dans le mensonge. Tu ne peux pas voir Jésus si ton cœur n’est pas pur. Dans ta maison il y a des choses qu’il faut mettre en ordre. Tu as une double vie, tu ne peux pas continuer à aller au ciel. Vaut mieux ne plus venir dans cette salle de prière parce que tu te mens à toi-même, à moins de venir pour te repentir. Tu ne peux pas vivre le concubinage et prétendre aller au ciel tu te mens à toi-même. Tu ne peux pas dire que tu aimes Dieu et tu ne donnes pas au Seigneur, à son œuvre, tu te mens à toi-même. Tu ne peux pas non plus dire que Dieu est ton père et que tu hais ton frère, tu te mens à toi-même. La seule chose c’est se repentir ! Ce contre témoignage doit cesser ce matin et tu dois dire Seigneur rend-moi vrai. Que je sois vrai avec moi-même déjà. Que je cesse de me mentir à moi-même. Que je cesse de mentir à mon épouse, à mon mari, à mes enfants, à mes collègues, à ma famille.

Car j’ai rencontré tant de gens qui disent voilà, depuis qu’ils sont ici ils ont une situation. Mais au pays on pense qu’ils sont médecins, qu’ils sont ingénieurs, ou dessinateurs, architectes, mais en fait ils ne font que balayer les rues. Alors on voit comment avec quel mandat ils pensent acheter la réflexion des autres. Mais tôt ou tard on les attrapera toujours. Je connais ces hommes qui mentaient constamment, des femmes qui mentent constamment. Elles savent parler à leurs collègues au travail, tout le monde au travail sait ce qui se passe dans leur maison le mari n’est pas au courant. Que des mensonges !

Dieu est vérité ! On ne peut pas continuer dans le mensonge et gagner Dieu c’est impossible ! Et pour être le peuple de Dieu il faut dire la vérité. Au travail certains mentent à leur patron : Tu es arrivé en retard ? Non ! Je suis arrivé deux minutes plus tard. Tu mens quand même. Y a des gens qui mentent constamment, sans vergogne, ils mentent constamment : As-tu tes diplômes ? Il balbutie. C’est un peu plus niveau bac… Ils mentent ! Y a même des gens qui prennent le micro pour donner un témoignage, ils mentent. Dieu n’est pas dans le mensonge, il ne sera jamais dans le mensonge.

Écoutez ce que je suis en train de vous dire : ça me coute cher de dire la vérité mais seulement, la vérité seule peut nous rendre libre. Seule la vérité peut nous rendre libre. Parce que le diable à donner tellement de manière de penser, des manières de raisonner : Tu veux réussir dans la vie ? Ne dis pas tout ! Tu es à un entretien ? Ne dis pas tout ! Il y a des choses que tu ne dois pas dire ! Mais moi je vous dis la vérité rend libre ! Si Dieu est avec toi, même si tu te trouves devant le plus grand des racistes, il va toucher son cœur, parce que Dieu est là dans ta vie. Trop de fois j’entendais Oh pasteur je n’arrive pas à avancer ! Mais tu es toujours dans le mensonge. C’est vrai que satan réussi à convaincre certains, il dit voilà continu dedans ! demande pardon à Dieu ! Dieu est un Dieu de pardon, il n’arrête pas de pardonner. Et le temps passe et le temps passe, et tu es entrain de creuser ta tombe, parce qu’à un moment donné il faut bien choisir qui tu veux servir. Et celui qui veut suivre le Christ doit prendre le chemin de la vérité. La vérité dérange, la vérité bouscule, la vérité fait mal mais la vérité nous rendra libre.

Alors commençons avec cette réalité que le Dieu de la Bible est un Dieu de vérité, et c’est pour ça que son peuple doit être vrai. Si vous m’aimez, aimez-moi réellement, ne faites pas semblant de m’aimer. Si vous aimez mon épouse, aimez-la réellement, mais ne faites pas semblant de l’aimer. Si je vous aime je veux vous aimer réellement et je ne veux pas faire semblant de vous aimer. Je veux être moi-même : je vous regarde je ne vous aime pas, je vous regarde je vous aime, mais je suis au moins dans la vérité. Si à chaque fois dans les églises les gens disaient la vérité, oh là là ! Mais où est ce que satan ira même ? Mais où aura-t-il une place ? Parce que Dieu est là pour protéger son église, et la Bible nous montre que ceux qui aiment le Dieu de vérité sont eux même vrais.

PALMIERS

PALMIERS

Dans le livre de Néhémie, pour terminer, il y a ces exemples incroyables, parce que si Dieu agit avec vérité, il exige là une réponse de vérité. Et ceux qui craignent Dieu sont appelés des hommes de vérité. Dans Néhémie 7 : 2, il est dit que : « je donnai des ordres à Hanani, mon frère, et à Hanania, chef de la citadelle de Jérusalem - ce qui est vraiment formidable je l’ai souligné - homme supérieur au grand nombre par sa vérité ou sa fidélité, et par sa crainte de Dieu ». J’ai aimé ces paroles. Cet homme était supérieur au grand nombre. Ça veut dire que lui devant des milliers de personnes, il est supérieur à tout l’ennemi, parce qu’il est grand par sa vérité et par sa crainte de Dieu. Un homme tout seul fait la différence, et on voit bien que Hanania était grand par rapport aux autres. Ça veut dire que si nous sommes dans la vérité –et je le souhaite- si tu es dans la vérité, tu es plus important, c’est-à-dire, que tous les français, tous les 65 millions de français s’ils ne sont pas dans la vérité. Mais ces valeurs-là, on ne les accepte pas parce qu’on ne les vit pas. Mais pourtant ce sont des hommes de qualité, ce sont des hommes de vérités. Dieu est vrai, eux même ils sont vrais. Et Dieu agit toujours avec vérité, mais les hommes répondent souvent avec méchanceté, mais Dieu les jugera un jour parce que la vérité triomphera toujours, la vérité demeurera toujours parce que la vérité c’est la volonté révélée de Dieu. Alléluia !

Et dans Néhémie 9 : 33 enfin, « tu as été juste dans tout ce qui nous est arrivé car tu t’es montré fidèle et nous avons fait le mal ». Il reconnait même ! Quelqu’un de vrai peut reconnaitre les jugements de Dieu et ne pas s’en prendre à Dieu parce qu’il sait que Dieu est vérité. Et s’il l’a fait c’est parce qu’il avait raison de le faire, parce qu’en lui il n’y a pas de mensonge. Néhémie 9 : 33. Ah ! Au milieu de tant de mensonge... Vous savez je n’ai même pas écouté les vœux du président. Je n’écoute même plus ses choses, j’éteins la télévision parce que je ne crois plus en rien. On nous a tellement promis le paradis qu’à un moment donné on y croit plus. Mais béni soit Dieu parce que nous avons des raisons de croire ce matin, puisque Dieu lui-même s’appelle le Dieu de vérité. Il est réel, il est digne de confiance, il est fidèle. Et c’est pour cela que nous devons prier ce matin au milieu du mensonge : Seigneur, montre-moi la vérité ! Montre-moi ton chemin ! Fais que je sois vrai avec moi-même ! Fais que ceux qui me côtoient soient en présence de la vraie personne, et pas de comédien ! Qu’il n’y ait pas de différence entre l’homme intérieur et l’homme extérieur !

Je me souviendrai toujours de cette personne à Evry qui demandait pourquoi on prie pour le pasteur ! c’est à dire qu’il y a le sentiment que les gens disent des choses qu’ils ne croient pas. Mais pourquoi ils le disent ? Mais parce qu’ils ont envie de les entendre, mais parce qu’on veut croire. On a envie d’être consolé, on a envie d’espérer. Alors on nous dit ce qu’on veut entendre. On nous dit que tout ira bien mais pourtant on sait que ça ira mal. Et le premier jour de la semaine alors que j’ouvrais la radio ce n’était que l’horoscope. Tous les signes y passaient. J’ai éteins bien sûr la radio. À les entendre tout ira bien. Mais à la fin de l’année lorsqu’on fera le bilan, la situation sera pire.

Mais avec Dieu, ça va toujours bien, parce que Dieu n’est pas un homme pour mentir. Et ce matin nous voulons prier que l’esprit de mensonge... parce que nous savons mentir... Les enfants qui mentent à leurs parents, comme cette histoire que j’avais entendu, c’est une tragédie : l’enfant avait quitté la maison, avait eu un accident. L’enfant était décédée et les parents pensaient que l’enfant était encore dans sa chambre. Et quand la police a sonné et dit voilà on a retrouvé votre fille et elle est morte, les parents disent non elle est dans sa chambre. Des fois vous savez, quand on est dans un appartement F5, des fois quand on est au salon les enfants peuvent longer le couloir et puis partir calmement en disant à leurs petits frères ne dites rien. Ils étaient partis en douce et la petite elle était morte. Et pendant que le policier disait non on a retrouvé le corps de votre enfant, les parents disent ce n’est pas vrai elle est dans sa chambre ! Quand ils sont partis dans la chambre il n’y avait plus personne et elle était réellement décédée.

Combien de jeunes mentent à leurs parents ? Combien de jeunes trichent à l’école pour avoir une bonne note ? Pour ne pas avoir la fessée en rentrant ? Vaut mieux te pointer avec un zéro pointé et avoir une gifle ou une correction que te mentir à toi-même. Il y a des gens qui ont eu leur diplôme en trichant et aujourd’hui ils dirigent des nations. Mais la conscience elle est là : on ne peut pas vivre, on ne peut pas non plus étouffer de mensonge. Tôt ou tard, il va se lever, il va vous bouffer de l’intérieur, il va vous tuer. Alors il est temps de t’arrêter.

Je vous ai dit en commençant qu’on a prié et jeûné pour que Dieu nous donne une direction. Il est temps de t’arrêter et de regarder ta vie et d’être sincère et honnête. J’ai menti ! Je travaille avec les papiers d’autrui ! Ma vie n’est pas claire ! Tout ça tu dois mettre de l’ordre, parce que ne pense pas que Dieu va t’accompagner. Non ! Il ne peut pas ! Dieu est vérité. Et en rentrant mariés, hommes et femmes, parlez-vous les yeux dans les yeux. Dites-vous la vérité. Quand j’ai épousé mon épouse, je lui aie dit surtout ne change pas. Et des fois elle me dit des choses qui m’énervent ! Parce que je veux avoir raison. Et pourtant elle a raison : lorsqu’on aime quelqu’un on lui dit la vérité, on ne fait pas semblant. Je le perdrai… Non ! Vous ne perdrez personne, mais vous gagnerez toujours, la vérité vous rendra libre. Si je vous ai blessé, si on vous a blessé, venez nous dire la vérité, parce que ce n’est que dans la vérité qu’on se libère, pas dans le mensonge. Il y a des gens qui accumulent mensonges après mensonges. À peine on dit priez pour telle sœur, ils n’arrivent plus à prier parce que le mensonge les bouffe de l’intérieur. Et le mot d’ordre de l’année est très clair : « si vous demeurer dans ma parole vous serez réellement mes disciples, vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libre ». C’est par cette parole que je reviendrai. Mais Comment Jésus peut-il s’adresser à ses disciples et leur dire ça à eux qui sont déjà pourtant avec lui ? Eux ils ne mentent pas hein !

PALMIERS

PALMIERS

Nous voulons prier ce matin, parce qu’au milieu des mensonges, Dieu veut nous guider dans sa vérité. Nous voulons adorer le Dieu de vérité. Nous devons nous soumettre à lui et nous devons lui faire confiance.

Non pas Seigneur plus d’enseignements sur ta parole mais je veux être vrai ! Je veux être vrai ! Alléluia ! Parce que toi tu es vrai.

Je veux que chacun reste devant le Seigneur et médite sur ces choses.

Claude MISSIDIMBAZI, Pasteur

Publié dans DIEU LE PERE

Commenter cet article